déviation


déviation

déviation [ devjasjɔ̃ ] n. f.
• v. 1300; bas lat. deviatio
IAction de dévier.
1Action de sortir de la direction normale; son résultat. Déviation d'un projectile, son écart du plan de tir. ⇒ 2. dérivation. Déviation d'un navire, d'un avion. dérive. Déviation de l'aiguille aimantée. Déviation d'un rayon lumineux. déflexion, diffraction, réfraction. Déviation d'un faisceau d'électrons.
2Changement anormal de position dans le corps. Déviation d'un organe, de l'utérus. inversion; antéversion, rétroversion. Une déviation de la colonne vertébrale. déformation; cyphose , lordose, scoliose.
3Fig. Changement (considéré comme mauvais) dans une ligne de conduite ou de doctrine. aberration, 1. écart; déviationnisme.
II
1Action de dévier (un projectile, un véhicule). Déviation des véhicules pour cause de travaux.
2(1874) Chemin que doivent prendre les véhicules déviés. 1. dérivation. Il faut « détourner les voitures de certaines voies mal praticables, tracer des déviations » (Duhamel).

déviation nom féminin (bas latin deviatio, -onis) Action de dévier ; fait pour quelque chose de prendre une direction qui s'écarte d'une ligne déterminée à l'avance ; fait d'être dévié : La déviation du ballon par le gardien de but. Action de changer la direction d'une route, pour éviter une localité ou contourner un obstacle ; itinéraire détourné. Écart hors d'une ligne morale, philosophique ou politique donnée ; variation dans la conduite : Légère déviation de principes. Armement Écart entre la trajectoire réelle d'un projectile et sa trajectoire théorique. Électronique Action de dévier, par des champs électriques ou magnétiques variables, le faisceau électronique d'un tube cathodique en vue de lui faire balayer la surface d'un écran fluorescent. Forage Opération qui consiste à dévier de la verticale un puits en forage. Marine Effet produit par les éléments métalliques d'un navire sur l'aiguille aimantée du compas. (On le corrige par une régulation du compas ou par la compensation.) Déroutement. Optique Angle que fait un rayon incident avec le rayon réfracté ou le rayon émergent correspondant. Pathologie Direction vicieuse que prennent certaines parties du corps. (Pour la colonne vertébrale la déviation peut être à convexité postérieure [cyphose], antérieure [lordose] ou être dirigée latéralement [scoliose].) ● déviation (synonymes) nom féminin (bas latin deviatio, -onis) Action de changer la direction d'une route, pour éviter une...
Synonymes :
- détour
Écart hors d'une ligne morale, philosophique ou politique donnée ; variation...
Synonymes :
- dérive
- écart
Pathologie. Direction vicieuse que prennent certaines parties du corps. (Pour la...
Synonymes :
- déformation

déviation
n. f.
rI./r Fait de s'écarter de sa direction.
d1./d TECH Angle que fait la direction d'un projectile avec le plan de tir.
d2./d Différence angulaire entre la direction du nord magnétique et la direction du nord indiquée par un compas soumis à l'influence des masses ferreuses du navire ou de l'aéronef ("nord du compas").
d3./d TECH Déplacement de l'aiguille d'un appareil de mesure.
d4./d PHYS Angle formé par le rayon incident et le rayon qui traverse un système optique.
d5./d MED Direction anormale d'un organe, d'une partie du corps. Déviation de la colonne vertébrale.
d6./d Fig. écart, variation dans la conduite. Agir sans déviation.
rII./r
d1./d Action de changer la direction de qqch. Déviation d'un cours d'eau.
d2./d Itinéraire détourné. Prenez la déviation à gauche.

⇒DÉVIATION, subst. fém.
A.— 1. Action de s'écarter par rapport à la direction que l'on semblait normalement devoir suivre; écart qui en résulte. Déviation d'un chemin, d'une route. La pointe de son épée [de Dubourg] (...) vise l'objectif nouveau qui, de lignes droites en déviations (...) mènera au but (ARNOUX, Roi, 1956, p. 210) :
1. ... la navigation fluviale ou le cabotage maritime pouvaient provisoirement suffire à pourvoir de coton les manufactures du Nord : quelques lignes furent amorcées dans cette direction; mais une déviation singulière se produisit dans les courants de circulation.
VIDAL DE LA BLACHE, Principes de géogr. hum., 1921, p. 247.
Déviation de la circulation. Fait de détourner la circulation de l'itinéraire normal et de lui en faire prendre un autre; p. méton., itinéraire détourné qu'on emprunte dans ces conditions.
Rem. Attesté ds QUILLET 1965, DUB. 1967 et Lar. Lang. fr.
Spécialement
a) AVIAT. et MAR. Déviation (de l'aiguille) d'un compas. Angle formé entre le méridien magnétique et la direction que prend l'aiguille aimantée du compas sous l'action perturbatrice de la masse métallique d'un aéronef ou d'un navire. Des appareils qui corrigent la déviation du compas (MORAND, Londres, 1933, p. 305).
b) BALIST. Déviation d'un projectile. Écart effectué par le projectile par rapport à son plan de tir. Les projectiles subissent une déviation du fait de la résistance de l'air ou de la distance (Ac. 1932).
c) ÉLECTR. Déviation de l'aiguille (d'un appareil de mesure). Écart de l'aiguille par rapport à une position déterminée :
2. J'observe la déviation d'un galvanomètre à l'aide d'un miroir mobile qui projette une image lumineuse ou spot sur une échelle divisée.
POINCARÉ, La Valeur de la science, 1905, p. 223.
d) OPT. Déviation d'un rayon lumineux. Angle formé par un rayon incident et le rayon réfracté ou le rayon émergent correspondant. On peut observer une déviation des rayons lumineux passant près du soleil (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 172).
2. P. anal. [En parlant d'une partie du corps hum.] Décalage d'une partie du corps par rapport à sa position normale. Déviation de la colonne vertébrale, de l'utérus :
3. Tout de suite, le docteur rassura Clotilde; peut-être resterait-il une déviation dans la mâchoire, mais la vie n'était pas en danger.
ZOLA, Pot-Bouille, 1882, p. 357.
B.— Au fig.
1. Domaine moral. Écart de conduite que commet une personne par rapport à la morale normalement admise (cf. perversion, erreur). Déviation du bien, de la règle; déviations sexuelles; sans déviations (cf. sans détours, directement). Se borner à le [le pénitent] mettre en garde contre les déviations et les écarts (BLOY, Journal, 1903, p. 152) :
4. On y découvre un fond trouble, une sorte de corruption de nature qu'il ne cherche pas à celer, qu'il cultive au contraire et où il met les complaisances de son esprit : « Je suis perverti, mais qu'y faire? » « On ne guérit pas, dit-il, de la subtilité... Et puis la déviation a tant de charme et la droiture est si ennuyeuse qu'en vérité, si j'étais à recommencer, je la préférerais peut-être encore. »
MASSIS, Jugements, 1923, p. 101.
2. Domaine intellectuel. Écart par rapport au cours normal qu'on devait prendre. Déviations doctrinales, mentales; déviation de l'intellect, des idées. Thèses sur la déviation bourgeoise et stalinisante au sein de la fraction zyromskiste de la S.F.I.O. (ABELLIO, Pacifiques, 1946, p. 55) :
5. Chez les Français, et malgré la déviation extraordinaire de notre tempérament national depuis cent années, le pessimisme n'est qu'une douloureuse exception.
BOURGET, Essais de psychol. contemp., 1883, p. 11.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1. Début du XIVe s. deviacion fig. « erreur, action de s'écarter d'une règle, d'un principe » (J. DE VORAGINE, Légende dorée, trad. fr. ds Ms. méd.-pal. 141 de la Laurentienne (ms. de 1399), f° 77 ds Romania, t. 33, p. 15 : le tamps de deviacion [ici : période entre la chute d'Adam et Moïse]) — 1461 (Remonstr. du Parl., Ord., XV, 195 ds GDF. Compl.), à nouv. en 1798 (Ac.); 2. a) 1704 astron. « mouvement du déférent » (Trév.); b) 1752 phys. « changement de direction » (Trév. Suppl.); 3. 1829 méd. (JANIN, Âne mort, p. 42 : déviations vertébrales); 4. 1874 trav. publ. (J. officiel, 19 déc., p. 8421, 3e col. ds LITTRÉ : le projet de déviation de la rue Péclet). Empr. au b. lat. deviatio « action de s'écarter de l'orthodoxie » (début Ve s., Cassian ds BLAISE). Lat. médiév. deviatio (av. 1267, J. DE VORAGINE, Légende dorée, éd. Grässe, p. 146 ds Romania, t. 33, p. 15 : tempus deviationis). Fréq. abs. littér. :305. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 453, b) 436; XXe s. : a) 388, b) 442.
DÉR. 1. Déviationnisme, subst. masc. Attitude, chez les membres d'un parti politique, de ceux qui s'écartent ouvertement (et sur des points importants) de la doctrine officielle définie par ce parti. Marty et Tillon ne sont plus seuls soupçonnés de déviationnisme (Le Figaro, 28 nov. 1952, p. 1, col. 1). Attesté ds Lar. 20e Suppl. 1953-Lar. Lang. fr., QUILLET 1965 et ROB. Suppl. 1970. []. 1re attest. 1952, 28 nov. loc. cit.; de déviation, suff. -isme. 2. Déviationniste, adj. et subst. masc. (Membre d'un parti politique) dont l'attitude se caractérise ou est caractérisée comme déviationnisme. Il y aura (...) des périodes sans conflits armés (...) qui pourront recevoir à tort par les déviationnistes ou les « bourgeois » la dénomination de « paix » (BILLOTTE, Consid. strat., 1957, p. 4012). Attesté ds ROB. Suppl. 1970 et Lar. Lang. fr. []. 1re attest. 1957 id.; de déviation, suff. -iste.
BBG. — DUB. Dér. 1962, p. 35 (s.v. déviationnisme). — QUEM. Fichier (s.v. déviationnisme). — Termes techn. fr. Paris, 1972, p. 19, 44.

déviation [devjɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. V. 1300, deviacion; bas lat. deviatio, du supin de deviare. → Dévier.
———
I
1 Action de dévier (un projectile, un véhicule). || Déviation des véhicules pour cause de travaux.
2 (1874). Chemin que doivent prendre les véhicules déviés. || Emprunter, suivre une, la déviation.
1 Il faut (…) ménager des lieux de stationnement, détourner les voitures de certaines voies mal praticables, tracer des déviations (…)
G. Duhamel, Manuel du protestataire, IV, p. 130.
———
II Action de dévier (A., 1.).
1 (1752). Action de sortir de la direction normale; son résultat. || La déviation d'un projectile, son écart du plan de tir. 2. Dérivation. || Déviation d'un navire, d'un avion par rapport à la route qu'il doit suivre. Dérive. || Déviation de l'aiguille aimantée, du compas, sur un navire, un avion ( Magnétisme). || La variation d'un compas est la somme algébrique de la déviation et de la déclinaison.Astron. || Déviation d'une lunette méridienne. || Déviation apparente d'un astre. Aberration.Opt. || Déviation d'un rayon lumineux ( Inflexion) quand il effleure un corps opaque ( Diffraction), ou quand il change de milieu ( Réfraction).Déviation d'une particule.
2 Je vis (…) que les cristaux hémièdres à droite déviaient à droite, que les cristaux hémièdres à gauche déviaient à gauche le plan de polarisation et quand je prenais de chacune de ces sortes de cristaux un poids égal, la solution mixte était neutre pour la lumière polarisée, par centralisation des deux déviations individuelles égales et de sens opposés.
Pasteur, in Henri Mondor, Pasteur, p. 30.
2.1 Si donc les électrons sont lancés horizontalement dans un champ électrique vertical d'intensité II, avec une vitesse ν, ils subissent une déviation verticale qui dépend; 1o du quotient He/m de la force déviante par leur masse; 2o de leur vitesse ν.
A. Boutaric, la Vie des atomes, p. 77.
2 (1829). Changement anormal de position dans le corps. || Déviation d'un organe, de l'utérus. Inversion; antéversion, rétroversion. || Déviation conjuguée des yeux. || Déviation d'une articulation, des os. || Déviation de la colonne vertébrale. Déformation; cyphose, lordose, scoliose.
3 (1461). Fig. Changement (considéré comme néfaste, mauvais) dans une ligne de conduite, une doctrine. Aberration, écart, variation (→ Déformation, cit. 3).
3 Non; je ne crois pas, comme Rousseau, que l'homme naturel soit toujours bon, ni que tout le mal soit le résultat de déformations et déviations ultérieurement apportées par la civilisation, la société (…)
Gide, Journal, 4 nov. 1929.
Spécialt. Changement non conforme à la doctrine d'un parti politique. Déviationnisme.
DÉR. Déviationnisme, déviationniste.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Deviation — may refer to: Deviation (statistics), the difference between the value of an observation and the mean of the population in mathematics and statistics Standard deviation, which is based on the square of the difference Absolute deviation, where the …   Wikipedia

  • Deviation [1] — Deviation. Ein Punkt beschreibe eine Kurve (s. die Figur) und flehe zur Zeit t in M; υ sei eine Geschwindigkeit zu dieser Zeit. Nach Ablauf einer weiteren Zeit ϑ sei M seine Lage. Ein zweiter Punkt gehe zur Zeit t gleichzeitig mit… …   Lexikon der gesamten Technik

  • Deviation — Déviation Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Déviation est un terme pouvant signifier : déviation de l arme adverse en sports de combat déviation vers l est, phénomène physique… …   Wikipédia en Français

  • deviation — deviation, aberration, divergence, deflection denote departure or an instance of departure from a straight course or procedure or from a norm or standard. Deviation, the term of widest application, usually requires qualification or a context to… …   New Dictionary of Synonyms

  • deviation — I noun aberrance, aberrancy, aberration, abnormality, alteration, anomalousness, anomaly, antipathy, antithesis, branching off, breach of practice, change of direction, change of position, contrast, dedinatio, defiance of custom, departure,… …   Law dictionary

  • deviation — de vi*a tion, n. [LL. deviatio: cf. F. d[ e]viation.] 1. The act of deviating; a wandering from the way; variation from the common way, from an established rule, etc.; departure, as from the right course or the path of duty. [1913 Webster] 2. The …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Deviation — (lat.: deviare: „(vom Weg) abweichen“ zu via: „Weg“) steht für: Deviation (Navigation), Fehler des Magnetkompasses durch Störfelder am Fahrzeug Deviation (Seerecht), die Abweichung vom vertraglich festgelegten Reiseverlauf Deviation… …   Deutsch Wikipedia

  • déviation — DÉVIATION. s. f. Détour, action par laquelle un corps se détourne de son chemin. J ai descendu la rivière sans aucune déviation. Il se dit figurément dans le même sens. Il a suivi sans déviation, dans toute sa conduite, les principes qu il s est… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • deviation — [dē΄vē ā′shən] n. [ME deviacion < LL deviatio] the act or an instance of deviating; specif., a) sharp divergence from normal behavior b) divergence from the official ideology or policies of a political party, esp. a Communist party c) the… …   English World dictionary

  • deviation — deviation. См. девиация. (Источник: «Англо русский толковый словарь генетических терминов». Арефьев В.А., Лисовенко Л.А., Москва: Изд во ВНИРО, 1995 г.) …   Молекулярная биология и генетика. Толковый словарь.


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.